Les chrétiens devraient pratiquer une « humanité peu ordinaire »

Other Manual Translations: English

« Ils nous ont témoigné une humanité peu ordinaire » est le thème de la Semaine de prière pour l'unité des chrétiens de cette année, une tradition œcuménique vieille de 112 ans qui cherche à encourager les chrétiens à surmonter les divisions.

« La Semaine de prière pour l'unité des chrétiens est un appel très approprié pour nous tous à prier pour ce don divin, » a déclaré l'évêque B. Michael Watson, responsable œcuménique du Conseil des évêques Méthodistes Unis et évêque en résidence à l'Église Méthodiste Unie de Canterbury, à Mountain Brook, Alabama. « C'est un moment merveilleux pour les chrétiens Méthodistes Unis de s'unir dans la prière pour de nouvelles expressions d'une humanité peu ordinaire. »

La Semaine de prière pour l'unité des chrétiens se déroule du 18 au 25 janvier.

Le Conseil œcuménique des Eglises et le Conseil Pontifical pour la Promotion de l'Unité des chrétiens de l'Eglise Catholique Romaine organisent cet événement depuis 1968. Elle a débuté en 1908 par une célébration dans un petit couvent franciscain de New York. Elle s'est progressivement transformée en une célébration mondiale pour tous les chrétiens, y compris les Méthodistes Unis.

« La Semaine de prière pour l'unité des chrétiens est devenue tout simplement une partie régulière de l'année de la foi pour de nombreux chrétiens, puisque nous continuons de prier, avec Jésus lui-même, pour le don de l'unité, » a déclaré la Révérende Susan Durber, présidente de la Commission de Foi et constitution du COE, dans un communiqué de presse du COE.

« Il est toujours si émouvant d'imaginer des chrétiens du monde entier, issus de tant de traditions, partageant ces mêmes réflexions pendant la semaine. »

Pour les Méthodistes Unis, la semaine de promotion de l'unité se déroule pendant que la dénomination lutte avec divers plans pour diviser l'Eglise à cause de différences sur le statut des personnes LGBTQ. Certains veulent autoriser les cérémonies de mariage homosexuel dans les églises Méthodistes Unies et laisser le clergé confessionnel célébrer ces mariages. D'autres veulent maintenir l'interdiction actuelle et l'ordination du clergé homosexuel. 

« Malgré les divergences sur les questions morales, nous pouvons chercher un terrain d'entente et modeler nos vies sur les (dix) commandements et les béatitudes, » a déclaré Monseigneur Hector Scerri, président de Christians Together in Malta et président de la Commission œcuménique diocésaine pour l'archidiocèse de Malte. 

Les Eglises chrétiennes de la République de Malte, une nation insulaire du sud de l'Europe, ont choisi le thème de « une humanité peu ordinaire » et ont compilé des documents pour les Eglises qui veulent y participer.

« Le choix du thème était tout à fait naturel car le verset d'Actes 28:2 fait partie du passage décrivant la tempête méditerranéenne qui a frappé le navire dans lequel (l'apôtre) Paul était à bord avec 275 autres voyageurs, » a déclaré Scerri.

Dans le récit des des Actes, Paul et ses compagnons de voyage font naufrage à Malte. Sous la direction du gouverneur Publius, les citoyens de Malte ont traité les malheureux voyageurs avec respect et humanité.

« Le thème peut être lu de deux points de vue, » a dit Scerri. « Premièrement, l’humanité peu ordinaire et la générosité inhabituelles que les chrétiens sont appelés à accorder aux membres des autres églises, malgré les différences et les divisions. » 

« Deuxièmement, à notre époque, avec la situation critique des migrants en Méditerranée, le thème se veut un appel au réveil, car nous sommes tous invités à réfléchir à l'accueil que nous avons réservé aux étrangers et aux personnes qui souffrent. »

Le thème est applicable aux chrétiens du monde entier, a-t-il dit.

Durber est originaire de la ville de Taunton au Royaume-Uni.

« Les chrétiens ont récemment été réunis grâce à une réponse commune aux besoins des réfugiés de Syrie, » a-t-elle dit. « Dans notre pays insulaire, nous avons été mis au défi d'agir ensemble, malgré nos différences théologiques et politiques actuelles, pour offrir la bonté et l'hospitalité aux autres. »

Chaque chrétien a le devoir d'accueillir les étrangers, a dit Scerri.

« Il y a des dirigeants qui parlent maintenant de quotas et de construction de murs, alors qu'en même temps ils ont un crucifix ou une icône sur leur bureau, » a-t-il dit. « Ça ne colle pas. »

Patterson est journaliste pour UM News à Nashville, Tennessee. 
Contact médias : newsdesk@umcom.org.
Evangélisation
Elasto Musakanda (à droite), directeur de l'école primaire de Pagejo Rarubi, rit avec les élèves et le personnel de la ferme de Pagejo Rarubi dans la campagne zimbabwéenne. L'Eglise Méthodiste Unie établie sur la propriété paie les frais de scolarité de 20 élèves par an et fournit des fournitures et d'autres formes de soutien, a-t-il dit. Photo de Kudzai Chingwe, UM News.

Les églises de ferme diffusent l'Evangile dans les communautés rurales

Les communautés agricoles sont souvent associées à un taux élevé d'analphabétisme, à des mariages précoces, à l'abus d'alcool et à une prévalence accrue du VIH. Pour combattre certains de ces problèmes, l'Église Méthodiste Unie a aidé à établir et à soutenir des églises dans deux fermes de la région.
Mission
La Rév’de Esther Kachiko Furaha prie lors d'un culte à l'Église Méthodiste Unie de Jérusalem, à Uvira, au Congo, en 2015. Les chrétiens utilisent la prière comme une communication spirituelle avec Dieu. Fichier photo de Mike DuBose, UMNS.

Demandez à l'UMC: Quelle est la différence entre la prière et la méditation?

Les chrétiens comprennent la prière comme une communication spirituelle avec Dieu dans laquelle nous nous ouvrons à l'amour transformant de Dieu.